Informations pratiques

Déplacements particuliers et professionnels

Pour vos déplacements particuliers et professionnels, en cette période de confinement, vous trouverez ci-dessous les nouvelles attestations et justifications de déplacement :

Nous vous rappelons que des dérogations sur attestation sont possible dans le cadre de :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Déchets

Ramassage chez les particuliers

Le ramassage des ordures ménagères est assuré normalement sur l’ensemble du territoire de Caux Seine agglo. Ces ordures doivent donc être sorties avec la même régularité et dans les mêmes conditions qu’habituellement. De légères variations horaires de passage sont possibles. En cas de service réduit les habitants seront informés.

Déchetteries – MAJ au 18/05/2020

À partir du lundi 18 mai 2020, les déchetteries de Caux Seine agglo ouvriront leurs portes à tous comme suit :

  • Pour les déchèteries de Bolbec, Lillebonne, PJ2S et Terres-de-Caux :
    • Ouverture du lundi au samedi : de 10h à 12h (en cas d’affluence importante, dernier arrivant accepté à 11h30) et de 13h30 à 18h (en cas d’affluence importante, dernier arrivant accepté à 17h30)
    • Jeudi : fermeture.
  • Pour la déchèterie de Maulévrier Sainte Gertrude :
    • Ouverture les lundi et mercredi : de 14h à 19h (en cas d’affluence importante, dernier arrivant accepté à 18h30)
    • Ouverture le samedi : de 9h à 12h (en cas d’affluence importante, dernier arrivant accepté à 11h30) et de 14h à 19h (en cas d’affluence importante, dernier arrivant accepté à 18h30)
    • Mardi, jeudi, vendredi : fermeture
  • Pour la déchèterie d’Arelaune en Seine :
    • Ouverture vendredi : de 14h à 19h (en cas d’affluence importante, dernier arrivant accepté à 18h30)
    • du lundi au jeudi, et le samedi : fermeture.

Attention, les entreprises doivent se manifester à l’agent qui effectue le filtrage pour entrer en priorité au sein de la déchetterie car les créneaux spécifiques aux entreprises ne sont plus en application.

Pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19, des mesures particulières ont été prises et sont à respecter :

  • accès autorisé uniquement aux habitants du territoire
  • respect des gestes barrières
  • respect de la distance sociale préconisée (plus d’un mètre de distance les uns des autres)
  • 1 seule personne autorisée à descendre du véhicule au sein de la déchetterie
  • aucune aide des agents au déchargement des véhicules
  • mise en place d’un filtrage à l’entrée pour limiter le nombre d’usagers présents simultanément au sein de la déchetterie
  • ne pas sortir de son véhicule durant le filtrage
  • en cas d’affluence importante, acceptation des derniers arrivants 30 minutes avant l’horaire de fermeture du site
  • acceptation des professionnels, sans visa du registre des dépôts pour la facturation du service

Nous vous rappelons que les dépôts sauvages à proximité des déchetteries et des colonnes enterrées sont illégaux et irresponsables, ils seront punis d’une amende.

Élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le Coronavirus chez les personnes malades ou susceptibles d’être infectées maintenues à domicile

L’élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le Coronavirus (masques, mouchoirs à usage unique et bandeaux pour le nettoyage des surfaces des habitations) chez les personnes malades ou susceptibles d’être infectées incombe aux particuliers*.

Comment procéder pour leur élimination ?

Vous êtes malade ou susceptible d’être infecté(e) et maintenu(e) à domicile. Pour aider à lutter efficacement contre la pandémie de maladie à Coronavirus, vous devez respecter les règles suivantes :

  • Munissez-vous d’un sac plastique pour ordures ménagères, que vous réservez à ces déchets ;
  • Gardez ce sac dans la pièce où vous résidez ;
  • Le sac doit être opaque et disposer d’un système de fermeture fonctionnel (liens traditionnels ou liens coulissants) et d’un volume adapté (30 litres au maximum) ;
  • Jetez les masques, mouchoirs à usage unique et bandeaux de nettoyage des surfaces usagés dans ce sac dédié (pas de mélange avec les autres ordures ménagères) ;
  • Fermez le sac lorsqu’il est presque plein et placez-le dans un deuxième sac plastique pour ordures ménagères répondant aux mêmes caractéristiques, que vous pouvez alors fermer ;
  • Stockez ce double sac de déchets contaminés à votre domicile durant 24 heures. Le respect de ce délai permet de réduire fortement la viabilité du virus sur des matières poreuses ;
  • Passé ce délai de 24 heures, vous pouvez alors éliminer le double sac avec les ordures ménagères ;
  • Vous devez appliquer cette procédure jusqu’à la fin de vos symptômes respiratoires.

ATTENTION : ces déchets ne doivent pas être éliminés avec les déchets recyclables (emballages, verre, végétaux, …)

*si les déchets sont générés dans le cadre d’un acte de soin, ils doivent être éliminés par le professionnel qui a prodigué le soin.

Déchets verts : Valorisez-les dans votre jardin !

La situation exceptionnelle que nous vivons toutes et tous bouleverse notre quotidien.

Ainsi, en ce début de printemps, il est d’habitude bien pratique de pouvoir aller en déchèterie déposer ses tontes de pelouse et autres déchets verts…

Ce n’est pas possible actuellement, mais Caux Seine Agglo tient à vous accompagner dans vos activités de jardinage : de nombreuses alternatives existent !

En effet, ce qui peut sembler n’être qu’un déchet est en fait une ressource. Découvrez comment l’herbe tondue peut être valorisée.

Le paillage : Vous pouvez déposer l’herbe sur vos parterres, au pied des haies, des arbustes, du potager. Déposée en paillage sur deux ou trois centimètres, elle permettra d’éviter la pousse des « mauvaises herbes ». A renouveler à chaque tonte, car l’herbe sèche et se tasse. De plus, en se dégradant, le paillage d’herbe apportera progressivement des nutriments à votre sol qui à son tour alimentera vos plantations.

Le mulching : Pour éviter d’avoir à tondre pendant des heures, et de se retrouver avec de nombreux sacs de gazon coupé, différentes astuces existent :

  • Quand on sème du gazon, on peut d’ores et déjà choisir du « gazon à pousse lente », ayant la particularité de vous éviter un bon tiers des passages habituels de tondeuses dans l’année…
  • Adoptez sinon le « mulching », un équipement sommaire sur sa tondeuse qui permet de laisser sur place l’herbe coupée, qui est broyée, et apporte de l’azote en se décomposant. Si on n’a pas de tondeuse qui dispose de la fonction mulching, il suffit de tondre une première fois en laissant l’herbe coupée sur place, puis de repasser une 2ème fois le lendemain pour la broyer. L’opération est très rapide.
  • Il est également judicieux de tailler son gazon à une hauteur raisonnable : deux trois centimètres plus haut que d’habitude, et hop !

La taille des haies, quant à elle, peut être reportée. Elle est d’ailleurs interdite du 1er avril au 31 juillet, afin de respecter la période de reproduction et de nidification des oiseaux dont les populations diminuent drastiquement.

Pratiquez le compost : La solution idéale est bien sûr de faire du compostage dans un coin de son jardin ! On peut y mettre jusqu’à la moitié du volume de tonte de pelouse, en mélange avec des déchets plus secs et carbonés…Réussir un compost idéal ?  C’est facile !

Déchets textile : Reportez vos apports dans les bennes dédiées

Caux Seine agglo confie la collecte et le recyclage des textiles au CLIPS Ressourcerie et à Vet’Net.

Dans le cadre du confinement pour lutter contre l’épidémie du Covid-19, ces deux structures d’insertion professionnelle ont suspendu leur activité. Les cinquante conteneurs disponibles sur Caux Seine agglo ne sont plus vidés. Et les premiers débordements sont déjà constatés. Le bon sens et le civisme s’imposent plus que jamais dans ce contexte très particulier de crise sanitaire. Il est désormais préconisé de reporter ses apports volontaires pour éviter les débordements sur la voie publique. Vos vêtements soumis aux intempéries seraient souillés, plus réemployables.

Numérique

Pour un bon partage d’internet à la maison

Durant le confinement, l’usage d’internet à la maison explose. Télétravail pour les parents, jeux en ligne pour les enfants, visionnage de films ou séries…

D’ordinaire, le pic de trafic se situe en soirée. Mais avec la réclusion de chacun de nous, le réseau est extrêmement sollicité tout au long de la journée. Comment faire alors pour ne pas saturer Internet ? Des plateformes comme Netflix ou encore Youtube ont dégradé la qualité de leurs services pour limiter les débits. Voici les conseils de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) pour un bon usage d’internet à la maison.

1. Privilégier le wifi ou la connexion avec un câble Ethernet à votre boxe. Cela sécurise souvent la communication de votre poste de travail. Il faut absolument éviter les réseaux mobiles. Mais si vous ne disposez que de la 4G, il est recommandé d’avoir un usage encore plus responsable et d’éviter les vidéos autant que possible.

2. Réduire dans tous les cas notre consommation de vidéos qui consomme beaucoup de ressources réseau. Prioriser les usages devient la règle. Si en même temps, papa et maman sont en visioconférence, que votre enfant regarde Netflix et un est connectée à sa classe virtuelle, en même temps, il y a un grand risque de rencontre des problèmes de connexion.

3. Privilégier le téléchargement en amont plutôt que le streaming. La plage horaire recommandée est celle de la nuit. 23 heures passées, l’usage d’internet revient à la normalité.

4. Désactiver les transferts automatiques vers les clouds ainsi que les téléchargements et mises à jour automatiques des applications mobiles.

5. Réduire la qualité du son de ses applications musicales et retirer la fonction « autoplay » de Facebook qui permet le lancement immédiat des vidéos partagées.

6. En télétravail, se connecter au VPN (réseau privé virtuel de l’entreprise) que lorsque le besoin s’exprime et penser à se déconnecter à chaque utilisation. Le renvoi d’appels sur les mobiles consomme aussi beaucoup. Il vaut mieux sur son répondeur professionnel donner le numéro ou le mail de contact. Dans le même esprit, on limite les visioconférences.

7. Limiter également les jeux en ligne particulièrement gourmands en bande passante.

8. On surveille sa consommation pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Rendez-vous dans « réglages » si vous êtes équipés d’un Iphone ou dans « paramètres » si c’est un Android, puis dans « réseau cellulaire » ou « sans fil et réseau – consommation des données », pour la consulter.

9. Ne se servir du partage de réseau de son téléphone seulement dans les endroits où le wifi passe mal.

Bonnes connexions !